Réaliser un bilan de compétences : modalités et enjeux

Selon le code tu travail, le bilan de compétences a pour « objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ».

Qui, où, comment ?

Réaliser un bilan de compétences peut être une bonne idée si vous souhaitez faire le point sur votre situation, si vous souhaitez changer de poste ou encore trouver un emploi. En France, toute personne active a la possibilité de réaliser un bilan de compétences : salariés du privé et du public, demandeurs d’emploi. Pour ces derniers, la demande doit être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap emploi.

Pour les salariés, le bilan de compétences doit obligatoirement être réalisé en dehors de l’entreprise, par un prestataire neutre. Il existe plusieurs cabinets de bilans de compétences: il est important de faire des recherches sur ces différents cabinets, l’accompagnement étant primordial dans cette démarche.

Les bilans de compétences sont éligibles au compte professionnel de formation (CPF), et peuvent se réaliser hors du temps de travail ou sur le temps de travail avec autorisation de l’employeur. Le bilan de compétences doit toujours se réaliser avec l’autorisation du salarié, même dans le cadre d’un plan de reclassement ou d’un plan de développement des compétences de l’entreprise.

Déroulement du bilan de compétences

Un bilan de compétences se déroule le plus souvent sur plusieurs semaines, et dure au maximum 24 heures. Le bilan se déroule en plusieurs étapes :

La phase préliminaire a pour but de faire le point sur ce dont le salarié a besoin, de définir les modalités du bilan et de déterminer le format le plus adapté aux besoins de la personne. Dans un deuxième temps, la phase d’investigation permet au bénéficiaire de faire le point sur son projet professionnel, d’en vérifier la pertinence et éventuellement de trouver d’autres alternatives.

Finalement, la phase de conclusion permet au bénéficiaire de prendre connaissance des résultats du bilan, et des moyens à sa disposition pour faire évoluer son projet professionnel. Le bénéficiaire reçoit une synthèse du bilan et est libre de la garder privée.

Pourquoi réaliser un bilan de compétences ?

Le besoin peut venir de l’entreprise ou du salarié lui-même.

Pour le salarié, le besoin de réaliser un bilan de compétences peut venir d’une mauvaise situation dans son emploi actuel, ou tout simplement d’une envie de faire le point sur son employabilité, éventuellement dans l’idée de changer d’emploi dans le futur. Faire un bilan peut aussi être source de motivation et de confiance en soi !

Pour l’employeur, le bilan de compétences est une bonne donnée à prendre en compte dans la mise en place de la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, et a une dimension stratégique.